Eglise paroissiale de Chef du Pont du XIIème siècle

L’église Sainte Colombe

L’église paroissiale de Chef du Pont aurait été construite à la fin du XIème siècle et dans la première moitié du XIIème siècle. Elle est orientée d’ouest en est, son clocher est situé sur le côté nord.

Eglise paroissiale de Chef du Pont du XIIème siècle

 

Elle a la forme d’un long rectangle, prolongé par un autre rectangle, moins long et plus étroit, formé du choeur et de la sacristie qui lui fait suite. Elle est formée d’une nef à trois vaisseaux et ne comporte pas de transept. Les toitures du choeur et du clocher sont posées sur 25 modillons classés « monuments historiques ».

La façade en forme de pignon présente un magnifique portail avec un entrecolonnement, un plein cintre sculpté et un tympan en croissant. Elle est éclairée d’une large baie décorée d’un vitrail moderne, renforcée par six murs boutants.

La grande nef romane est recouverte d’une voûte en berceau en bois. Trois grandes arcades en plein cintre ouvrent sur chaque bas-côté. L’ensemble est maintenant recouvert d’un badigeon « chaux façon Lessay ». Entre deux des arcades, une magnifique chaire décore le côté gauche de la nef.

Restauration de la Chaire église du  XII siècle Chef du Pont en 2014

Restauration de la chaire de l’église du XIIème siècle de Chef du Pont en 2014

Parmi le mobilier, citons notamment les fonts baptismaux, la poutre de Gloire, l’autel de la vierge et l’autel Saint Sébastien. La chaire est ornée de panneaux peints en camaïeu, bois sculpté du XVIIIème siècle.


Chaire à précher Eglise de Chef du pont du douzième sciècle_opt

Le choeur s’ouvre sur la nef par une arcade cintrée en anse de panier surélevée sous laquelle est fixée une tref avec un crucifix; il est de forme carrée et couvert d’une voûte croisée d’ogives supportée par des piliers cruciformes présentant des demi colonnes coiffées de superbes chapiteaux et reposant sur des bases sculptées. Le sol est couvert de dalles de pierre. Deux dalles mortuaires reposent au centre du choeur.
DSC_0976_opt
Le sanctuaire s’ouvre sur le choeur par une arcade semblable à celle qui sépare le choeur de la nef, il est de forme carrée, couvert d’une croisée d’ogives. On y observe de magnifiques arcades en plein cintre, moulurées, à décor de fleurettes, reposant sur cinq colonnes surmontées de chapiteaux. Il est fermé par un mur de chevet plat, orné d’un triplet. De part et d’autre de l’autel majeur, deux portes donnent accès à la sacristie.

La chapelle est située à la base du clocher. Une baie éclaire une statue de Saint Simon. Sur le mur ouest, une statue de Sainte Colombe.

Cette église longtemps connue sous le nom de « Sainte Colombe en Cotentin » a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, le 25 Février 1958.

Les commentaires sont fermés